JoomlaWatch Stats 1.2.9 by Matej Koval

Version imprimable Suggrer par mail
21-10-2014

 
RUNNING
La routine pour Zablocki, une première pour Rareg
Dimanche, la 31ème édition du My Gardian Group Walk & Run a vu Christopher Zablocki et Muriel Rareg s’imposer sur le 10 km, l’épreuve phare.


Les organisateurs avaient espéré une fréquentation en hausse par rapport à 2013. Ils n’avaient certainement pas prévu qu’un phénomène météorologique viendrait perturber la préparation d’un grand nombre de participants potentiels. Tant pis, la fête a quand même eu lieu en présence de plus d’une centaine de coureurs et de marcheurs. Ceux-ci ont eu le choix entre trois courses, ou plus exactement entre 2 courses (3 et 10 km) et une marche (8 km). Dans l’épreuve reine, celle du 10 km, Christopher Zablocki, ultra favori, a littéralement loupé le départ. « J’étais en train de me préparer quand j’ai remarqué que la course avait déjà commencé, explique le vainqueur de l’édition précédente. J’ai rapidement mis mes chaussures et je me suis élancé avec près de 2 minutes de retard. » Un handicap insuffisant…

En l’espace de quelques foulées, l’Américain rattrape le peloton puis s’en échappe. Il entre en premier dans Philipsburg, vire en premier à Pointe Blanche. Sans surprise, Zablocki franchit aussi l’arrivée en premier, sur le parking de l’agence Gardian Group Fatum (en face du Grand Marché à Bush Road). Son temps est canon : 35’54’’, soit un temps réel qui avoisine les 33 minutes. Chez les dames, de retour de Guadeloupe où elle s’est mesurée à l’élite internationale, Muriel Rareg décroche sa première victoire en 51’32’’. Bien que très heureuse, l’athlète relativise sa performance. « Je suis super contente, c’est la première fois, mais il faut dire que mes concurrentes n’étaient pas là. Noëlle (Denux) est partie, Cathy (Guérard) n’est pas venue. Mais quand même, première femme, je suis super contente. »    Hu. M

  De retour de « GWADA »
Elle peut jouer les modestes et déplorer l’absence de ses rivales dimanche dernier, mais Muriel Rareg n’a pas démérité sa première place. Il y a encore une dizaine jours, en compagnie d’une poignée de coureurs saint-martinois, elle participait à une course internationale en Guadeloupe. Autrement dit, lors des 10 km NACAC de Petit-Bourg, Muriel s’est « frottée » à du très haut niveau venu de toute la planète. Résultat : un chrono de 50’39’’, 14ème chez les dames, 3ème de la catégorie vétéran1. La Martiniquaise de l’Avenir sportif club de Saint-Martin garde un très bon souvenir de sa course. « J’ai rencontré des mexicains, des kenyans ou encore Claude Nohilé, le champion de chez moi (la Martinique). Je ne pensais pas pouvoir faire un classement mais le public qui était présent tout au long du parcours, m’a porté. »

Commentaires
Rechercher
Seul les utilisateurs enregistrs peuvent crire un commentaire !

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."